Dans le cadre de sa mission de diffusion de la connaissance, la Fondation Varenne a depuis 1997, outre le prix de thèse Alexandre Varenne, lié de nombreux partenariats avec le monde universitaire notamment dans le domaine des droits de l’homme et de la construction de la démocratie. Ce partenariat a abouti en 2013 à la création d’un Institut Universitaire Varenne, devenu en 2018 IUV – Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

L’histoire du partenariat

Le partenariat entre la Fondation Varenne et la recherche universitaire relative à la justice et la Démocratie a débuté en 1997 par le soutien aux activités du Groupe de recherche pour le Droit et la Transition associé à la Faculté de droit de Clermont-Ferrand. Il a notamment permis, par la signature d’une convention de partenariat, la publication de la Revue de Justice constitutionnelle Est-Européenne dont le premier numéro fut présenté en partenariat avec la Fondation Varenne par Paul Saigne et Jean-Pierre Caillard.

Dans la même perspective, un colloque international sur la réception de la jurisprudence de la Cour européenne des Droits de l’Homme par les juridictions constitutionnelle des Etats postsocialistes européens fut organisé en 2002. Ce colloque, qui s’est tenu à Clermont Ferrand et a réuni un grand nombre de juges et les meilleurs spécialistes français, a fait l’objet d’une publication spécifique au sein de la Revue de Justice constitutionnelle Est-Européenne.

Repris et amplifié à partir de 2005, ce partenariat a permis la publication de la revue Est Europa ainsi que l’organisation de journées d’études et de missions consacrées à cette thématique de par le monde.

La création de l’Institut Universitaire Varenne

En 2013, le soutien apporté par la Fondation Varenne à la recherche universitaire a franchi une nouvelle étape avec la création de l’Institut Universitaire Varenne (IUV), association indépendante liée par une convention de partenariat avec la Fondation Varenne, ainsi qu’avec d’autres institutions.

Dans le cadre de ce partenariat et sur la base des compétences statutaires de la FAV, l’IUV est ainsi associé à sa mission d’utilité publique de « production, diffusion et transmission des connaissances, dans les domaines liés à l’activité, la carrière et la pensée d’Alexandre Varenne, met en œuvre toutes les actions, en France et à l’international, de nature à participer à la pérennité des valeurs ayant porté son action ».

Dans ce cadre, la collaboration privilégiée de l’IUV avec la Fondation Varenne s’organisait, ainsi que le prévoyaient ses statuts, autour des principes suivants :

« La Fondation Varenne associe l’IUV, dont les intérêts moraux rejoignent les valeurs portées par la Fondation Varenne, à l’accomplissement de certains aspects de sa mission d’utilité publique et notamment à ses activités consacrées à la production et diffusion de la connaissance. Ce partenariat – tant pour son étendue que pour les modalités de contrôle qu’il implique- se réalise dans le cadre de la convention conclue entre ces deux partenaires et annexée aux présents statuts ».

Au-delà de cette délégation, l’IUV pouvait développer seul ou en partenariat avec d’autres organisations publiques ou privées, toute activité de production, diffusion et transmission de la connaissance dont les thématiques relèvent de son objet social. Ces activités devaient toutefois demeurer cohérentes avec les valeurs promues par la Fondation Varenne, dont notamment son attachement à la tolérance, la démocratie, la justice et les droits de l’Homme. En leur qualité de membres fondateurs de l’IUV au sein de son conseil d’administration, le Président et le Directeur général de la Fondation Varenne devaient veiller au bon respect de cette disposition.

 L’Institut universitaire Varenne a donc développé ses activités dans le cadre des thématiques suivantes :

  • Démocratie : histoire, valeurs et construction ;
  • Justice : défense des libertés et lutte contre l’impunité ;
  • Paix : prévention des conflits, réconciliation et promotion du « vivre ensemble » ;
  • Médias : liberté de la presse, pluralisme, déontologie, droit de la presse.

En janvier 2016, l’IUV a par exemple organisé, en partenariat avec le Conseil constitutionnel, un colloque international consacré au rôle des juges constitutionnels dans la transition démocratique.

L’Institut Universitaire Varenne aujourd’hui

En 2018, pour rendre compte de l’extension de ses activités propres et de son implication internationale, ainsi que pour favoriser son développement structurel, l’Institut Universitaire Varenne est devenu l’IUV-Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie (IUV-IFJD).

L’IUV-IFJD reprend les activités de l’Association francophone de Justice transitionnelle (conformément à la volonté exprimée lors de l’assemblée générale de l’AFJT, qui a décidé de sa dissolution et demandé son intégration au sein de l’IUV). Il est, à ce titre, particulièrement impliqué dans les questions de transitions démocratiques, de justice transitionnelle et de reconstruction des Etats.

De plus, conformément à la mission exercée par l’IUV avant le 13 décembre 2018, l’IUV-IFJD reste associé – dans le cadre d’un partenariat spécifique – à l’exercice de la mission d’utilité publique de la Fondation Varenne et participe à la production, diffusion et transmission des connaissances, dans les domaines liés à l’activité, la carrière et la pensée d’Alexandre Varenne.

Enfin, l’IUV-IFJD assume une mission de diffusion de la connaissance au travers de ses collections d’ouvrages et de l’organisation de séminaires et de forums de vulgarisation.